ABCD
  • Accueil
    • Agenda
    • Compagnies
    • Services
    • Qui sommes-nous?
    • Partenaires


    • Les Amis de Tourinnes

      Peer Gynt

      de

      Henrik Ibsen

      Mise en scène : Muriel Clairembourg & Jean-Marc Delhausse

      Eglise Saint-Martin, Place Saint-Martin à 1320 Tourinnes-La-Grosse

      novembre 2016

      Les Amis de Tourinnes  : Peer Gynt
      Peer Gynt, un road-movie folklorico rock’n’roll, une farce douce-amère, un mensonge énorme ou un rêve sans fin, une course contre le temps. Puisque la chute est certaine, amusons-nous en attendant que la vieillesse vienne nous rattraper. « La mort peut attendre… il faut faire le détour. »
      Peer le hâbleur, l’orphelin de père, le moqué, s’invente une vie plus grande. Il s’approprie les meilleurs contes de son pays et s’y donne le beau rôle.
      Peer, d’expérience en expérience, de voyage en voyage toujours plus vite, plus loin, refuse toute attache au nom de sa liberté.
      Pourtant, Solveig, elle, est là, toujours là…
      Dans son périple, il fuit sa mère et abandonne ses femmes. Il pactise avec des Trolls. Il trompe les hommes du désert. Il est proclamé empereur des fous. Il trafique, fait fortune, perd tout et court, court encore et toujours après lui-même dans un monde irréel peuplé de personnages qui ne sont souvent que des ombres.
      Pourtant, Solveig est bien réelle, parfois tout près, souvent très loin.
      Peer l’exclu, le traqué, le rêveur un peu ivrogne et un peu fou, finit par se transmuer en créature quasiment mythique. Malgré la légèreté de la pièce, sa dérision, sa fantaisie débridée, son rythme enlevé, Peer Gynt est une tragi-comédie à l’image de la vie, et sa portée philosophique est forte comme dans la plupart des œuvres d’Ibsen.
      Peer Gynt est le poème de toutes les fuites et de tous les départs.
      Une pièce populaire, une féerie, une satire teintée d’idéal, qui contraste avec l’austérité sévère des autres œuvres de l’auteur. Une fantaisie qui pose un problème central : peut-on vivre sans idéal, défendre son indépendance, enjoliver la réalité et s’envoler en chevauchant des chimères ?

      Adaptation & mise en scène : Muriel Clairembourg et Jean-Marc Delhausse
      Direction musicale : Olivier Habran, Élisabeth Goethals, Alain et Benoît Meulemans
      Le Cœur de Tourinnes-la-Grosse : Élisabeth Goethals et Olivier Habran
      Le Chœur des enfants Chantourinnes : Élisabeth Goethals et Olivier Habran
      L’Orchestre de Chambre de la Néthen : Alain et Benoît Meulemans
      Support informatique : Vincent Kersten

      Décors :
      Scénographie : Muriel Clairembourg et Jean-Marc Delhausse
      Réalisation : Étienne Persoons et l’équipe des Vieux Briscards

      Costumes :
      Conception : Nadia Vermeulen
      Réalisation : Atelier Clandestin de Couture Théâtrale
      Accessoires : Jacques Callens

      Éclairage :
      Conception : Antoine Vilain
      Matériel : Laurent de Villenfagne (Ultrason)

      Création sonore : Marc Bastien

      Sonorisation : Luc Henrion

      La compagnie Les Amis de Tourinnes est seule responsable des informations publiées sur cette page

      Tous droits réservés © 2014-2022 ABCD asbl